Robot DaVinci

Coelioscopie

Certaines opérations chirurgicales peuvent être réalisées sans ouverture de la paroi abdominale, en réalisant de minimes incisions pour introduire une caméra et des instruments miniaturisés. Un espace est artificiellement crée en insufflant du CO2 a pression constante dans l’espace opératoire. Cette technique permet, grâce aux incisions réduites, une récupération plus rapide de l’autonomie, de l’alimentation souvent le soir même de l’opération, et de moindres douleurs. Certaines interventions plus complexes pourront être proposées à l’aide du robot DaVinci, permettant une dextérité accrue.

HIFU – High Intensity Focused Ultrasound : le traitement par ultrasons du cancer de la prostate

HIFU - High Intensity Focused Ultrasound : le traitement par ultrasons du cancer de la prostate. © EDAP TMS

© EDAP TMS

L’HIFU (High Intensity Focused Ultrasound) est une technique mini-invasive de traitement du cancer de prostate localisé par les ultrasons. Une source positionnée au contact de la prostate, sous anesthésie générale par voie endorectale, va permettre de cibler la zone cancéreuse en temps réel. Les ultrasons délivrés vont détruire la tumeur par la chaleur générée focalement. Cette technique est une alternative aux traitements conventionnels (chirurgie, radiothérapie, surveillance active) pour des cas sélectionnés de cancer de prostate localisés de bas risque et très bas risque.

Laser Holep, énucléation bipolaire

Laser Holep pour l’hypertrophie de prostate : « pour une efficacité ouvée à long terme

La chirurgie laser de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) s’adresse à des personnes souffrants de symptômes urinaires malgré un traitement médicamenteux, ou en cas de complication de l’HBP (infection, insuffisance rénale, rétention urinaire, …). L’HBP, encore appelé adénome, est une pathologie très courante chez l’homme.

Parmi les techniques chirurgicales existantes, le laser Holep et l’énucléation bipolaire sont des techniques réalisées par les voies naturelles, visant à retirer l’ensemble de l’adénome (énucléation) pour un effet durable. La technique d’énucléation est recommandée par l’Association européenne d’urologie pour la prise en charge chirurgicale des adénomes (niveau de preuve 1a), et diminue les complications per-opératoires (niveau de preuve 1b) par rapport à une résection classique.

Ureteroscopie laser pour calculs

Fluorescence Hexvix des tumeurs de la vessie : l’invisible devient visible !

La technologie PDD (photo dynamic diagnosis) couplée au marqueur fluorescent Hexvix® permet d’améliorer significativement la détection des tumeurs de vessie, notamment les tumeurs planes (carcinome in situ – CIS) et les tumeurs de haut grade.

Cette technologie est à présent indiquée pour toutes les premières résections de vessie pour tumeur, et en cas de récidive de tumeur de haut grade (recommandation de l’Association française d’urologie, niveau 2) (recommandations de l’European Association of Urology, niveau B). L’instillation dans la vessie d’un agent pharmacologique (Hexvix®) une heure avant l’intervention va permettre d’examiner la vessie, non seulement en lumière blanche (image de gauche), mais aussi de faire apparaître les tumeurs de manière fluorescente à l’aide d’une lumière bleue (image de droite). Cette technologie permet d’améliorer la détection des tumeurs qui n’auraient pas été vues par technique conventionnelle.

FireFly : fluorescence pour les tumeurs du rein

Firefly : pour plus de précision en robotique !

La technologie Firefly permet encore plus de précision pour la chirurgie partielle du rein au robot pour le traitement des tumeurs localisées. La fluorescence générée par l’injection intra-veineuse d’un agent pharmacologique, excité par une source laser embarquée dans l’optique de la caméra, va permettre de voir au robot le réseau vasculaire de la tumeur. C’est ce qu’on appelle la « réalité augmentée » : une image virtuelle est superposée à l’image réelle. Le réseau vasculaire de la tumeur pourra être clampé de manière sélective, le temps d’extraire la tumeur du rein qui restera irrigué. Cette technologie autorise encore plus de précision, en permettant de contrôler par la fluorescence le territoire irrigué.

Lithotripteur

Toxine botulique et neurostimulateur

Bandelettes sous-urétrales, sphincter artificiel AMS 800